Bypass gastrique en Y

Introduction

Le Bypass en Y est une chirurgie mixte associant de la restriction et de la malabsorption :

  • Pour la partie restrictive du montage, on réalise une petite poche gastrique de 60cc de capacitif.
  • Pour la malabsorption, on réalise un court-circuit intestinal qui va induire des modifications métaboliques.

Le Bypass est aujourd’hui l’opération de référence (le gold standard).

Le Bypass en Y donne des résultats spectaculaires sur la rémission du diabète de type 2, plus de 70% de rémission à 10 ans.

L'intervention du Bypass en Y

Le Bypass comme la Sleeve Gastrectomie est réalisé par voie coelioscopique (5 petites incisions infra centimétriques).

L’intervention dure entre 1h et 3h en fonction de la complexité des patients. Les patients restent hospitalisés une nuit, ils sortent le lendemain de leur intervention.

Les patients sont inscrits dans des protocoles de RAAC. Une surveillance à domicile pendant 5 jours par une infirmière est nécessaire.

Quels sont les mécanismes responsables de la perte de poids ?

  • Une restriction liée à la petite taille de la poche gastrique : on mange moins.
  • Une diminution de la sensation de faim liée à une diminution de synthèse de la ghréline (hormone de l’appétit).
  • Une malabsorption qui concerne surtout des graisses.
  • Une aversion pour les aliments trop gras et trop sucrés en cas de Dumping Syndrome effet métabolique : stimulation de l’intestin distal, des effets hormonaux de l’exclusion du duodénum, rôle des sels biliaires, rôle du microbiote.

En savoir + sur les autres traitements de l’obésité

chirurgie bariatrique obesite paris chirurgien bariatrique paris cabinet adn appareil digestif et nutrition

Les suites opératoires du Bypass en Y

Comme pour la Sleeve, le Bypass se complique peu. Le confort alimentaire est nettement supérieur à celui de la Sleeve dû au fait que le pylore est court circuité, les patients qui ont réalisé un Bypass ont souvent l’impression de trop bien manger.

En post-opératoire immédiat, les principales complications sont comme pour la Sleeve, l’apparition d’une hémorragie et d’une fistule (taux de complication inférieure à 2%) est possible. 

Le protocole de réalimentation est expliqué en préopératoire :

  • Alimentation mixée et moulinée pendant 7 à 10 jours.
  • Réintroduction rapide des morceaux, importance de la mastication.
  • Manger lentement.
  • Bien s’hydrater, au moins 1,5 litre par jour.
  • Bien diversifier son alimentation.

La convalescence post-opératoire dure un mois. Il est préconisé de marcher quotidiennement 30 minutes et de reprendre le sport à partir d’un mois.

Les complications du Bypass en Y

En post-opératoire immédiat

Les principales complications sont comme pour la Sleeve gastrectomie, l’hémorragie et la fistule.
Le tabac multiplie par 5 le risque de faire une fistule. Il est important de ne pas fumer sur le péri opératoire (2 mois avant et un mois après).
En revanche, les substituts nicotiniques sont autorisés.

Les complications à moyen et long terme

Les hernies internes

Les hernies internes sont issues d’intestin grêle à travers les brèches induites par le montage.

  • Tableau d’occlusion souvent atypique, douleurs abdominales intenses.
  • Toujours évoquer cette complication devant des douleurs abdominales récidivantes.
  • Ne pas hésiter à faire une cœlioscopie exploratrice si doute sur une hernie interne. Elles sont de moins en moins fréquentes depuis qu’on ferme systématiquement les brèches pour la prévention des hernies internes.

Les ulcères anastomotiques

Ulcération de la suture entre l’estomac et le grêle. Ils sont responsables de douleurs lors des repas.
Terrain : souvent chez les fumeurs.
Ils surviennent généralement 3 à 4 ans après l’opération.

Les sténoses anastomotiques

C’est souvent l’évolution naturelle des ulcères mal soignés.
Elles sont responsables de douleurs, de dysphagie, voire d’intolérances alimentaires complètes.

Les carences vitaminiques

Elles sont les conséquences des effets métaboliques du Bypass, elles peuvent être graves si elles sont prises en charge trop tardivement.
Leur prévention nécessite la prise quotidienne de compléments alimentaires multi vitaminiques. Une surveillance biannuelle par un médecin nutritionniste est nécessaire au moins les premières années.

Les inconvénients du Bypass en Y

Plutôt à moyen voir long terme :

Le dumping syndrome

Causé par l’arrivée rapide dans l’intestin d’aliments trop riche en graisse et trop sucré. Il se traduit par des malaises et des nausées, sueurs froides, palpitation et parfois des diarrhées juste après les repas. Souvent lié au comportement alimentaire, Il peut être contrôlée par l’éviction des sucres et disparait généralement au bout de quelques mois

Des diarrhées et des gaz très malodorants

Cela concerne entre 15 et 20% des patients.
Souvent dus à une pullulation microbienne (accumulation de bactérie anaérobie dans anse intestinale exclu du circuit digestif).
Il y a une possibilité d’amélioration en faisant des cures de probiotiques une à deux fois par an.

Des douleurs abdominales non spécifiques spécifiquement de l’hypochondre gauche

Il n’y a pas de possibilités d’explorer l’estomac exclu (écho endoscopie) en cas de problème de migration lithiasique et pas de solution efficace en cas de reprise de poids.

Questions fréquentes

  • Est-ce que mes selles vont être malodorantes ?

Oui, dans 15 à 25% des cas. Cela s’explique par la malabsorption et la pullulation microbienne. L’amélioration passe par la prise de probiotiques et une alimentation équilibrée.

  • Le Bypass en oméga, c’est quoi ?

Faussement appelé mini Bypass, simplification technique d’un Bypass en Y car il n’y a plus qu’une seule anastomose. On lui reproche le risque de reflux biliaire qui peut être extrêmement invalidant et anorexigène.
Le risque est une malabsorption trop prononcée et de dénutrition sévère.
Il est important de mesurer la longueur des anses. L’anse biliaire ne doit pas dépasser 1m50.
Aujourd’hui, cette opération n’est plus validée par l’HAS, elle n’est donc plus prise en charge par la sécurité sociale

  • Est-ce qu’un Bypass en Y est réversible ?

Techniquement oui, mais l’intervention est très complexe avec un taux de complication important.
Les indications sont rares : 

Patients très dénutris.
Patients souffrant d’une diarrhée chronique très invalidante.
Anémie réfractaire aux traitements médicaux.

  • Pourquoi le bypass fait peur ?

Dans l’inconscient collectif le Bypass fait peur car les gens ne comprennent pas très bien cette intervention.
Il y a une importance majeure à avoir une bonne compréhension de son opération et de ses risques pour éviter toutes les complications.
Les Bypass qui se portent mal sont dans 90% des cas des patients qui sont en rupture totale de suivi et qui ne prennent plus de vitamines depuis des années.
Un patient bien suivi aura une vie tout à fait normale et une qualité de vie bien supérieure à sa vie d’avant. Le Bypass reste l’opération de référence avec les meilleurs résultats sur la perte de poids et une bonne stabilisation du poids sur le long terme.

Posez une question publique à un spécialiste

2 Commentaires

  1. Cecilia

    Bonjour
    J’ai été opéré d’une sleeve en 2020 puis j’ai eu des reflux gastriques invalidants puis ,J’ai été m’a réopéré en mai 2023 un pypass mini depuis chaque fois que je mange je vomis
    J’ai comme un blocage et je vomi un paquet de salive d’abord puis les aliments
    Une fribroscopie a été réalisée et rien a été trouvé
    C’est compliqué au quotidien ….je suis fatiguée

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Bonjour,nous pouvons vous prendre en charge. Nous vous proposons de prendre un rendez vous avec le dr GIRODET au 0145220527.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez prendre RDV avec le cabinet ADN ?

cabinet adn appareil digestif et nutrition paris chirurgie digestive viscerale chirurgie bariatrique parietale paris

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

As you found this post useful...

Follow us on social media!