Opération de l’hernie inguinale

Questions fréquentes sur l'hernie inguinale

Une hernie inguinale est une faiblesse de la paroi abdominale au niveau du bas-ventre.

Suite à la faiblesse de la paroi, des structures intra-abdominales peuvent migrer dans des positions anormales. Selon la structure intraabdominale qui migre, des symptômes peuvent apparaître. Toutes les hernies ne s’accompagnent pas de symptôme.

HERNIE INGUINALE : SYMPTÔMES

Possibles signes et symptômes de la hernie inguinale :

  • Gonflement inguinal non douloureux, intermittent (la hernie sort et rentre).
  • Gêne inguinale survenant à la marche, à l’effort, à la station debout ou assise prolongée…
  • Gonflement inguinal douloureux avec ou sans vomissement : engouement, ou étranglement.
hernie inguinale symptomes chirurgien parietale cabinet adn paris
symptomes hernies inguinales testicule photo chirurgien parietale cabinet adn paris
intestin ou tissu graisseux a travers orifice inguinal chirurgien parietale cabinet adn paris

Intestin ou tissu graisseux à travers l’orifice inguinal

QUE PUIS-JE FAIRE POUR ÉVITER LES SYMPTÔMES ?

Évitez de fournir des efforts physiques. En cas d’obésité́, perdre du poids. Une ceinture herniaire peut temporairement soulager la gêne.
Si un gonflement douloureux apparaît au niveau inguinal, qui ne se réduit pas spontanément, il faut se coucher et essayer de réduire la hernie en repoussant avec une pression douce mais constante la tuméfaction vers le ventre. Si vous arrivez à réduire la hernie, il faudra prendre contact avec votre chirurgien le plus vite possible. Si vous n’arrivez pas à réduire la hernie, il faut vous présenter aux urgences.

POURQUOI UNE PERSONNE DÉVELOPPE-T-ELLE UNE HERNIE INGUINALE ?

Il n’y a pas d’explication universelle pour expliquer l’apparition d’une hernie, mais il y a de multiples facteurs :

  • Fumer affaiblit les molécules (collagène) qui donnent la solidité́ à tous les tissus.
  • Génétique : Certaines familles ont un tissu plus faible.
  • Maladie génétique rare : Syndrome de Marfan, syndrome d’Ehlers-Danlos. Il n’est pas démontré́ que le travail manuel augmente le risque de hernie.

PEUT-ON ÉVITER UNE HERNIE INGUINALE ?

Non. La sédentarité comme les activités sportives ne permettent pas d’éviter les hernies. D’éventuel exercice de « renforcement musculaire » aurait au contraire en général tendance à aggraver les hernies en augmentant la pression intra-abdominale.

EST-CE QU’UNE HERNIE INGUINALE PEUT GUÉRIR SPONTANÉMENT ?

Non, l’orifice ne se fermera pas spontanément. À chaque augmentation de la pression dans le ventre (toux, lever un poids lourd ou effort physique), la pression s’échappera par l’orifice qui est le point ayant le moins de résistance dans le ventre. Avec le temps l’orifice aura tendance à grandir.

DOIT-ON OPÉRER TOUTES LES HERNIES INGUINALES ?

Si la hernie est symptomatique, on suggère une intervention chirurgicale. Sauf si l’état général du patient présente une contre-indication à une opération.
Si la hernie est asymptomatique, cela dépend de l’âge, de l’état général et de l’activité́ physique.

  •  À un patient jeune, actif, on suggèrera une intervention chirurgicale.
  • À un patient âgé́, sédentaire, on peut proposer une attitude conservatrice tant qu’il n’y a pas de symptôme.

PEUT-ON AVOIR DES PROBLÈMES DE LA FONCTION ÉRECTILE APRÈS UNE CURE DE HERNIE ?

Non. Les nerfs de la fonction érectile ne sont pas dans la zone opératoire lors d’une cure de hernie inguinale.

EST-CE QU’UNE CURE DE HERNIE PEUT AVOIR UNE INFLUENCE SUR UNE FUTURE GROSSESSE ?

Non. Les organes génitaux ne sont pas dans la zone opératoire lors d’une cure d’hernie inguinale.

En savoir + sur les autres traitements pariétaux

hernie inguinale ombilicale operation diastasis chirurgien parietale paris cabinet adn paris

Technique : incision cutanée classique « Lichtenstein »

Opération avec incision cutanée classique. La prothèse est mise derrière le premier muscle superficiel (muscle oblique externe) dans le canal inguinal. Elle est fixée au ligament ilio-inguinal.

L’avantage de la technique est la possibilité́ de faire l’intervention sous anesthésie régionale ou sous péridurale. Anesthésie sous péridurale avec une injection au niveau du bas du dos. Anesthésie du bas du corps, mais le patient reste conscient et respire par ses propres moyens.

Cette technique est indiquée pour des patients dont l’état général ne permet pas une anesthésie générale et chez des patients qui refusent une anesthésie générale.

Cette technique par anesthésie sous péridurale n’est pas indiquée en cas de traitement par anticoagulant qui ne peut pas être arrêté́.

technique incision cutanee classique lichtenstein operation hernie inguinale chirurgien parietale cabinet adn paris
operation hernie inguinale prothese paroi abdominale chirurgien parietale cabinet adn paris
prothese hernie inguinale chirurgien parietale cabinet adn paris

Un filet (treillis – prothèse) est mis dans la paroi abdominale. Il est mis entre le fascia du muscle oblique externe et les plans plus profonds. Il a pour but d’empêcher que l’intestin ou le tissu graisseux ne puisse s’introduire à nouveau dans le canal inguinal.

Technique : opération par coelioscopie/laparoscopie

La chirurgie se fait avec des petites incisions. À travers ces petits orifices, on insuffle un gaz inerte (CO2) afin de créer un espace entre le péritoine et l’arrière des muscles abdominaux. L’intervention est réalisée sous contrôle d’une caméra vidéo et par des micro-instruments manipulés par le chirurgien. On réalise ainsi la réparation de la paroi abdominale et le renforcement des orifices inguinaux par un filet (prothèse) positionné en arrière des muscles.

L’avantage de la technique est qu’elle est habituellement moins douloureuse, permettant une réhabilitation postopératoire plus rapide que par voie ouverte. Les cicatrices sont plus petites. L’opération se fait toujours sous anesthésie générale.

L’opération ne peut pas se faire sous coelioscopie si :

  • Une anesthésie générale est contre-indiquée.
  • En cas de très volumineuse hernie.
  • En cas d’urgence, s’il y a un risque de souffrance de l’intestin « coincé » dans la hernie
  • En cas de précédente chirurgie spécifique, les adhérences peuvent rendre difficile voir impossible cette opération (ablation de la prostate, première cure de hernie par coelioscopie ayant récidivé, chirurgie abdominale majeure..).
hernie inguinale homme operation coelioscopie laparoscopie chirurgien parietale cabinet adn paris
operation hernie inguinale homme avant apres coelioscopie chirurgien parietale cabinet adn paris
prothese hernie inguinale homme operation chirurgien parietale cabinet adn paris

Un filet (treillis – prothèse) est mis à l’arrière la paroi musculaire abdominale, mais devant le péritoine (membrane à l’intérieur de laquelle tous les organes du ventre se situent), Il a pour but d’empêcher que l’intestin ou le tissu graisseux puisse s’introduire à nouveau dans le canal inguinal.

Autres questions sur l'hernie inguinale

Qu’est-ce qu’une prothèse / filet / treillis ?

Une prothèse (parfois improprement appelée « plaque ») est un filet en matériaux synthétiques (polyesther ou polypropylène) qui va fusionner avec le muscle afin d’obturer l’orifice inguinal. Elle va générer la formation de tissu cicatriciel au sein des mailles de la prothèse, et sera finalement incorporée aux muscles de la région.  Les prothèses ne sont pas résorbables. Ainsi elle formera une barrière mécanique pérenne contre la pression du contenu abdominal.

Les prothèses sont utilisées depuis plus de 50 ans et ont révolutionné la chirurgie des hernies. Elles ont permis de rendre cette chirurgie beaucoup plus efficace en réduisant drastiquement les taux de récidive. En parallèle, elles ont permis de diminuer les douleurs post-opératoires en limitant les tensions sur les tissus lors de la réparation (on parle en anglais de chirurgie « tension free »). Pour cette raison elles sont devenues incontournables, et sont utilisées systématiquement.

Le risque d’infection des prothèses récentes est très faible, en particulier après coelioscopie.

IMPORTANT : Votre chirurgien doit absolument pouvoir choisir entre différentes tailles, différentes formes et différentes rigidités de prothèse en fonction des caractéristiques de votre hernie, et de la technique utilisée.

COMBIEN DE TEMPS DURE L’INTERVENTION ?

Une hernie unilatérale : 30 – 45 min. Une hernie bilatérale : 45 – 60 min.

COMBIEN DE JOURS D’HOSPITALISATION ?

Les interventions de hernie sont le plus souvent réalisées en ambulatoire : Entrée le matin le jour de l’opération et sortie le soir vers 18 h. En l’absence d’accompagnant pour le soir et la première nuit, ou en cas de nécessité de surveillance médicale après l’intervention, une journée d’hospitalisation : Entrée le matin et sortie le lendemain avant 14 h.

QUELLES ACTIVITÉS PUIS-JE FAIRE À MON RETOUR À DOMICILE ?

Il ne faut pas rester alité. Le lendemain de l’intervention, il est recommandé de marcher 2 fois 30 minutes. La reprise des activités doit être progressive en veillant à rester sous le seuil de la douleur.

Vous aurez la possibilité de conduire dès que vous estimerez être en possession de votre intégrité physique.

Hernie inguinale : avant hospitalisation

Que dois-je faire avant l’opération ?

  • Si vous êtes hospitalisé le jour avant l’intervention, il faut vous présenter vers 16h à l’accueil.  Il ne faut pas être à jeun.
  • Si vous êtes hospitalisé le jour même de l’intervention, veuillez-vous présenter à l’heure donnée la veille de l’intervention en fonction de l’ordre de passage des patients. En cas de doute présentez-vous à 8 h. À jeun à partir de minuit.
  • Si les examens préopératoires ont été faits en dehors de l’hôpital, ne pas oublier de les apporter.

Post-opératoire : hernie inguinale

SORTIE D’HOSPITALISATION

Avant votre sortie d’hospitalisation, vous verrez votre chirurgien et votre anesthésiste. Les consignes de sortie, personnalisées, vous seront données par écrit. Les soins post opératoires et le traitement antalgique pourrons vous être réexpliqués. Si votre accompagnant n’est pas venu en voiture, un bon de transport en Taxi conventionné peut vous être prescrit pour le retour à domicile. Cela est pris en charge par la sécurité sociale. A noter que la présence d’un accompagnant est obligatoire pour les sorties le soir même, et ne peut pas être substitué par un chauffeur de taxi.

ANALGESIE – ANTI-DOULEURS

La douleur est habituellement modérée, facilement contrôlable avec du paracétamol et si nécessaire un anti-inflammatoire. L’anesthésiste vous prescrit ces traitements avant l’intervention lors de la consultation pré-anesthésique. Les AINS sont à prendre avec les repas. Quand la douleur s’estompe, on arrête les AINS avant le paracétamol.

PANSEMENTS

Des instructions précises et écrites vous serons données par votre chirurgien le soir de l’intervention. Il n’y a habituellement pas de soin particulier à réaliser sur les cicatrices qui doivent être laissées à l’air simplement couvertes de Stéristrip®. Il est important de conserver une hygiène et de laver les cicatrices couvertes de Stéristrip® de préférence sous la douche, puis de bien les sécher en tamponnant. Attendre 15 jours pour un bain, a fortiori de mer ou de piscine.

Les incisions ont été fermées avec des fils résorbables, intradermiques (dans l’épaisseur de la peau, invisible). Ils disparaissent d’eux-mêmes.

SOINS DES CICATRICES

  • La première année, évitez l’exposition des cicatrices au soleil. Couvrez les cicatrices ou utilisez une crème solaire indice 50.
  • Une crème cicatrisante peut être utilisée après l’ablation des steristrips.

SUIVI POST OPÉRATOIRE

Une consultation de contrôle est prévue environ 4 semaines après l’intervention. Elle permet de contrôler l’avancement de la cicatrisation, la solidité de la paroi et la disparition des douleurs.

SYMPTÔMES POST OPÉRATOIRES de l’ hernie inguinale

  • Il n’est pas rare de ressentir une douleur testiculaire qui disparaitra.
  • Un ballonnement abdominal peut être ressenti pendant les premières semaines.
  • Des envies d’uriner plus fréquentes ou une douleur lors des mictions sont possibles.
  • Une induration au niveau de la cicatrice et en profondeur sont normales (souvent marquées après intervention de « Lichtenstein ». Les tissus vont devenir tout à fait souples en 3 mois.
  • Une « boule » semblable à la hernie peut survenir après l’intervention elle correspond à un sérome, c’est-à-dire une accumulation de sérosités normales qui remplissent l’espace où se trouvait la hernie avant l’intervention. Il ne s’agit pas d’une récidive. Il disparait en quelques semaines.
  • Une ecchymose, un « gros bleu » peut colorer le pubis et les organes génitaux après 24-48 heures. Ceci peut être impressionnant mais ne présente en général aucune gravité et disparait en 2 semaines.

Il ne faut habituellement pas réaliser d’échographie qui dans le contexte risque d’avoir des conclusions trompeuses.

En cas de symptômes vous semblant anormaux, en cas de fièvre ou de douleurs aiguës qui augmentent dans le temps, veuillez prendre contact avec votre chirurgien, votre anesthésiste, ou le médecin de garde de la clinique.

ALIMENTATION

  • Pas de restriction alimentaire.
  • Commencez les premières 48 h après l’intervention avec des aliments légers, pauvres en graisses.

BAS DE CONTENTION

  • Le port de bas de contention n’est pas nécessaire après cure de hernie inguinale, sauf exceptions.

REPRISE DES ACTIVITÉS

La reprise des activités doit être en fonction du ressenti. Dès la disparition des douleurs ou de la gêne, vous pouvez reprendre des activités physiques ou sportives. Il est préférable de commencer par des sports d’endurance (course à pied, vélo, natation), en général réalisables après une semaine à 10 jours. L’absence de douleur lors de ces premières activités autorise les sports ou activités sollicitant plus les muscles de l’abdomen (sport de raquette ou de ballon, golf, sport de glisse ou de combats… mais aussi déménagement, ports répétés de charge de plus de 15 kg…).

Un arrêt de travail vous sera prescrit si nécessaire par votre chirurgien. La durée sera évaluée en fonction de vos contraintes professionnelles et de transport.

Complications d'une intervention d'hernie inguinale

RÉCIDIVE D’UNE HERNIE INGUINALE APRÈS OPÉRATION

Par voie ouverte : 2–3 %. → Par cœlioscopique : 3–4 %.

HÉMATOME

  • Accumulation de sang dans les plans de dissection.
  • Plus fréquent par voie ouverte que par cœlioscopie.
  • Si le volume est important cela peut être douloureux. Le sang accumulé peut s’infecter. Une ponction du liquide ou une chirurgie afin d’évacuer le liquide peut être nécessaire.

DOULEUR CHRONIQUE

  • À 3 mois : 12 % par cœlioscopie ; 17 % par voie ouverte.
  • Douleur chronique à 1 an qui gêne le patient au quotidien dans 2–3 % des cas.

LÉSION TESTICULAIRE

  • Suite à la lésion de l’artère et de la veine testiculaire ou du canal qui transporte les spermatozoïdes du testicule vers le pénis.
  • Ischémie – atrophie : 0,1–0,05 %.
  • Orchite (inflammation du testicule temporaire) : < 2 %.

RÉTENTION URINAIRE : 1%

  • Incapacité d’uriner spontanément, favorisée par une hypertrophie de la prostate.
  • Facteurs de risque : âge, dysurie, analgésie morphinique.
  • Nécessite une mise en place temporaire d’une sonde vésicale et une prise en charge en urologie.

INFECTION DE PLAIE

Par voie ouverte : 2,5 %.
Par cœlioscopie : exceptionnelle.
Infection de prothèse : 1%.

MORTALITÉ

Extrêmement rare dans la littérature médicale.

Posez une question publique à un spécialiste

24 Commentaires

  1. ramo

    bonjour docteur voila je me suis fait opéré de double hernie inguinal bilatéral avec pose de toile synthetic cela fait 5 semaines jusque ici tout va bien mes fin de la 5 ièmme semaine
    j ai essayé de reprendre tout doucement les petits travaux , donc j ai voulus soulever le coffre de ma voiture un peu lourd j ai ressentie un petite douleur au ventre coté droit de la hernie j espère que cela ne va pas me créer une récidive merci pour vos conseilles docteur bonne journée

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Madame, Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est post-opératoire doit être posée à votre chirurgien. Il n’est malheureusement pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée comportant les détails de votre intervention. Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  2. Alexis

    Bonjour
    Après cure de la hernie inguinale, y a t il une contre indication à pratiquer certains sport, et dans l’affirmative, quels sont ils ?
    Merci pour le retour.

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Bonjour, La reprise des activités doit être en fonction du ressenti. Dès la disparition des douleurs ou de la gêne, vous pouvez reprendre des activités physiques ou sportives. Il est préférable de commencer par des sports d’endurance (course à pied, vélo, natation), en général réalisables après une semaine à 10 jours. L’absence de douleur lors de ces premières activités autorise les sports ou activités sollicitant plus les muscles de l’abdomen (sport de raquette ou de ballon, golf, sport de glisse ou de combats… mais aussi déménagement, ports répétés de charge de plus de 15 kg…). Toutefois la reprise complète d’une activité physique/sportive doit être validée par votre chirurgien à la consultation post opératoire.

      Réponse
  3. robert

    j’ai été opérer pour une hernie inguinale le 9 novembre et j’ai encore une bosse et mal au testicule est-ce normale

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Madame, Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est post-opératoire précoce et doit être posée à votre chirurgien. Il n’est malheureusement pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée comportant les détails de votre intervention. Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  4. AS

    combien de temps faut il a un serome inguinal pour se resorber?Que faire s’il persiste apres 8 semaines sans siggne clinique hormis la « boule »?

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  5. Robert

    Bonjour,
    Je suis un homme de 75 ans, et j’ai une boule sur le côté gauche au dessus de mon penis, légèrement décalé. Cette grosseur me fait pas mal, mais lorsque j’appuie dessus elle rentre avec un bruit comme s’il y avait du liquide autour.
    Merci pour votre réponse

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Cher Monsieur,
      Cela semble avoir toutes les caractéristiques d’une hernie de l’aine. Les bruits que vous décrivez sont a priori en relation avec un passage intestinale au sein de la hernie. Il convient d’évaluer la nécessité (ou non) d’une intervention chirurgicale lors d’une consultation.
      Nous restons à votre disposition.

      Réponse
  6. LUDOVIC

    Je me suis fait opérer d’une hernie inguinale gauche il y a 8 jours et une douleur abominable me fait tourner de l’œil du côté droit qd je suis à la fin d’uriner mais si je ferme le robinet la douleur diminue je peux alors continuer la douleur remonte j’arrête à nouveau et je fais ceci jusqu’à ce que ma vessie soit vide car si je faisais pipi en continue je vais jusqu’au malaise
    De plus j’ai des douleurs abominable au niveau du haut du pubis côté gauche qui me réveille la nuit et mal depuis peu à l’arrière du testicule gauche
    J’ai été opérer par cœlioscopie
    Il y a quelques chose d’anormal j’ai l’endroit de l’hernie gonfler plus qu’avant l’opération et douloureux également
    Pouvez vous me conseiller

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Votre situation est post-opératoire doit être posée à votre chirurgien. Il n’est malheureusement pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée comportant les détails de votre intervention. Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib. Bien cordialement à vous L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  7. François

    Bonjour,
    Opéré il y a dix jours d’une hernie inguinale à gauche et par ouverture chirurgicale.
    J’ai un énorme hématome qui commence de la vessie jusqu’au bas du sac testiculaire. J’étais averti et j’en suis pas particulièrement inquiet. Par contre mon testicule gauche est très gonflé et douloureux. Les canaux qui arrivent depuis le haut sont très enflés aussi.
    Je suis inquiet mais mon chirurgien me dit que c’est normal et que ça va aller en diminuant alors que moi je constate le contraire. Je trouve que ça augmente de volume et de douleurs.
    Qu’en pensez-vous. Merci pour votre aide.

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Votre situation est post-opératoire précoce et doit être posée à votre chirurgien. Il n’est malheureusement pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée comportant les détails de votre intervention. Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  8. Gérard

    Bonjour, suite a une opération bilatérale d’ernie inguinale il y a 2 ans, une odeur dans le nez et des nausées se sont manifestés juste après l’opération. Maintenant, ces 2 gênes sont constamment presents et cela me perturbe énormément. Pensez vous qu’il y ai une cause a effet? Merci

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Madame, Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est complexe et il n’est pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée, permettant une analyse du dossier, un examen médical, et l’éventuelle consultation d’imagerie. Nous sommes à votre disposition pour cela. Vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  9. EMMANUEL YAO

    Bonjour, docteur
    Je suis au 2e jour de la 2e semaine après mon opération d’hernie inguinale bilatérale . Je ressens une douleur au niveau du testicule gauche est ce normal ?

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Madame, Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est post-opératoire précoce et doit être posée à votre chirurgien. Il n’est malheureusement pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée comportant les détails de votre intervention. Si les symptômes persistent vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  10. AM

    Bonjour
    Etant operer il y a 6 mois de 2 hernies inguinales avec pose plaque actuellement je suis en voyage je ressens des petites sensations brulures au niveau des cicatrices. Qj est ce que ça peut etre et que faire pour attenuer cela . Merçi

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Madame, Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est complexe et il n’est pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée, permettant une analyse du dossier, un examen médical, et l’éventuelle consultation d’imagerie. Nous sommes à votre disposition pour cela. Vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  11. Pérusse

    Bonjour, pourrais-je avoir le nom du médecin qui a écrit cet article pour prendre rendez-vous avec. Merci

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Bonjour, Chère Madame,

      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur doctolib.

      Bien cordialement à vous

      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse
  12. C

    Bonjour madame ,monsieur,
    opéré d’une double hernie (bilatérale) inguinale en 2016 , je n’arrive pas a reprendre le sport depuis 3 mois après l’ opération(course à pied et trail ). toujours des douleurs intenses après essaies du sport .
    Plusieurs écho et IRM ont été effectués d’année en année en tentant de refaire du sport mais beaucoup de contradictions dans les résultats . .Les douleurs s’accroissent et depuis 2 semaines après une tentative du sport beaucoup des douleurs intenses et je ressens une bosse . j’ai cette sensation que la plaque s’est déformée et/ou laisse passer l’intestin!!
    j’ai consulté plusieurs fois auparavant et beaucoup d’avis m’ont été donné mais personne ne veut aller voir ce qui se passe . les douleurs et ressenties sont ceux de la hernie initiale et je ne sais plus vers qui me tourner et quels sont les solutions envisageables .
    tout cela me gêne quotidiennement en position assise et et dans la nuit . aujourd’hui je ne peux plus dormir coté droit .
    je profite de ce questionnaire car j’ai pu lire que dans le cadre du « club Hernie » qu’ il pouvait y avoir une sorte de concertation de plusieurs spécialiste pour envisager une réponse .
    j’en profite donc pour vous soumettre cette interrogation : que dois je faire ou envisager, quelles seraient les éventualités ?
    Dans l’attente de votre disponibilité afin de répondre au mieux à ce désarroi , je vous en remercie d’avance
    cordialement
    CC

    Réponse
    • Cabinet ADN

      Monsieur,
      Nous avons pris bonne note de votre question.
      Votre situation est complexe et il n’est pas possible d’y répondre en dehors d’une consultation dédiée, permettant une analyse du dossier, un examen médical, et l’éventuelle consultation d’imagerie. Nous sommes à votre disposition pour cela. Vous pouvez joindre notre secrétariat de prise de rendez-vous au 01.45.22.05.27 ou prendre rendez-vous sur doctolib.
      Bien cordialement à vous
      L’équipe de chirurgie A.D.N

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez prendre RDV avec le cabinet ADN ?

cabinet adn appareil digestif et nutrition paris chirurgie digestive viscerale chirurgie bariatrique parietale paris

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.1 / 5. Nombre de notes : 26

As you found this post useful...

Follow us on social media!